Leasing d'entreprise : à combien s'élève l'apport initial ?

Lorsqu'une entreprise a besoin de matériel, d'outillage, de biens d'équipement ou immobiliers, elle n'a pas forcément les moyen de tout se payer. Et parfois même, elle ne le souhaite pas. C'est là qu'elle décidera de prendre un leasing d'entreprise chez http://www.locam.fr/le-leasing-de-a-z/tout-se-loue. Le principe est le suivant : l'entreprise se rapproche d'un établissement de crédit, souvent appelé bailleur, pour qu'il achète le bien et lui loue. Ainsi, moyennant le paiement d'une somme mensuelle forfaitaire, l'entreprise pourra utiliser le bien à sa convenance. Mais c'est bien le bailleur qui en est le propriétaire !

Dans un leasing d'entreprise, il y a toujours 3 intervenants : l'entreprise utilisatrice, l'organisme de crédit et le fournisseur de bien ou de matériel. Ce qui est intéressant dans un leasing d'entreprise, c'est qu'il n'y a pas d'apport initial à verser. Contrairement à certaines autres formules de financement. De plus, l'entreprise profite d'avantages non négligeables. Ainsi, elle préserve sa trésorerie et respecte bien son budget mensuel. Sans oublier que, du côté fiscal, elle bénéficiera de déductions d'impôts.

Leasing d'entreprise : au final, vous achetez le bien ou pas?

Le contrat de leasing d'entreprise est conclu pour une durée déterminée. Ensuite, l'entreprise utilisatrice aura un choix à faire entre :
  • en rester là. Dans la mesure où elle aura effectivement versé toutes les mensualités prévues dans le contrat, elle n'est pas redevable envers le bailleur
  • reconduire le contrat de leasing d'entreprise pour une nouvelle durée déterminée
  • acheter le bien.