Qui s'intéresse à la finance participative ?

Si vous êtes un porteur de projet, que tous les indicateurs sont au vert mais que malheureusement la banque ne souhaite pas vous accompagner dans votre aventure, vous pouvez solliciter des anonymes par le biais du financement participatif.

Ici chacun finance les projets qui lui semblent intéressants. Ce financement se passera via internet, ses réseaux sociaux et les plateformes dédiées au financement participatif. Les anglais parlent ici de crowdfunding.

Finance participative : quelles sont les différentes formes possibles ?

Il faut savoir que le financement participatif ne se présente pas toujours de la même façon, suivant que le porteur de projet propose ou non un retour :
  • ce sera un don sans contrepartie, pour soutenir un projet mais sans rien attendre en retour. Généralement vous ferez ce genre de dons aux associations caritatives. Quand elles font des appels aux dons, c'est de plus en plus via ces plateformes spécialisées. Cela leur revient moins cher que les collectes traditionnelles
  • à moins que vous ne fassiez un don mais vous en attendez une contrepartie. Ici on sera plus sur un système de troc. Vous donnez mais quand le projet aura pris son envol vous aurez un retour
  • vous pouvez également soutenir une entreprise existante. Elle souhaite se développer, acheter de nouvelles machines pour performer encore plus, mais encore une fois, les banques ne suivent pas. On parlera ici plutôt de prêt et le remboursement des intérêts sera étalé dans le temps.